Nos tendances culturelles et créatives de mars

Nos tendances culturelles et créatives de mars

Avec Adelphité, explorez les tendances culturelles et créatives du moment, avec une attention particulière portée à la diversité. Que ce soit pour vous aider à élaborer des stratégies de communication et de contenu ou pour simplement rester au fait des dernières nouveautés.

incarner le (re)nouveau

Mars est réputé pour être le mois du printemps, du renouveau. Après une période plus rude et froide, les premiers rayons de soleil et bourgeons s’infusent dans notre quotidien.

Le fameux ménage de printemps nous invite à trier, préparer un nouveau cycle… Que l’on espère plus doux et en accord avec la nouvelle saison.

Et quoi de mieux pour cela que de célébrer les nouveaux visages et récits ? Notamment des femmes et des minorités de genre en ce mois du 8 mars.

montage photo

Faisons un nettoyage bien mérité de ce qui est attendu, de ce que nous avons déjà trop vu, et accueillons ensemble ces beaux jours à l’horizon.

Oui, il faut prendre part à ce changement pour lutter contre les stéréotypes. En rendant visibles différents parcours de manière audacieuse, loin des carcans sociaux et des idées préconçues.

aya nakamura À L’OUVERTURE DES JEUX OLYMPIQUES 2024

Aya Nakamura pressentie par l’État pour représenter la France et chanter à la cérémonie des JO ? Et pourquoi pas ! Après tout, elle est aujourd’hui la chanteuse française la plus écoutée au monde.

Aya Nakamura
crédit photo : Kristy Sparow/Getty images

Ses chansons parlent à des milliers de personnes, et le remplissage rapide de ses dates à Bercy en témoigne.

Pourtant jugée sur ses origines sociales et afro-descendantes elle serait, selon certains médias et une partie de l’auditoire d’extrême droite, inapte à représenter l’Hexagone.

Une énième polémique vide de sens qui rappelle que le renouveau culturel et artistique français se doit de refléter la diversité de la société d’aujourd’hui.

Madison Tevlin et la campagne “assume that i can” (suppose que je le peux) contre les préjugés validistes

Cette vidéo de l’ONG italienne CoorDown jouée par l’actrice Madison Tevlin incarne un renouveau radical dans la façon dont nous percevons la trisomie 21 et les personnes qui en sont touchées.

En inversant les perspectives, elle nous pousse à réfléchir profondément sur les stéréotypes et les préjugés qui ont longtemps limité les opportunités et l’autonomie des personnes atteintes de ce syndrome.

coordown-film-prejuges-personnes-trisomiques-
crédit photo : CoorDown

En remettant en question les normes sociales restrictives et les attentes préconçues, la vidéo ouvre la voie à un changement de paradigme où la diversité est célébrée et où les différences ne sont plus perçues comme des obstacles, mais comme des richesses.


La campagne est devenue rapidement virale, atteignant des millions de vues sur divers réseaux sociaux. Son succès peut être attribué à sa capacité à changer radicalement la façon dont nous percevons la trisomie 21.

Plutôt que de simplement sensibiliser les gens sur cette condition médicale, la campagne met en lumière un prisme nouveau et puissant qui défie les stéréotypes validistes.

Hey psss 👋

Vous souhaitez que l’on décrypte la futur tendance éditoriale de votre secteur ?

Cliquez ici 😉